Page 14 - livre_blanc_cogedim
P. 14

LES 11 QUESTIONS
à se poser avant d’investir dans l’immobilier
  1. Pourquoi investir dans l’immobilier ?
L’immobilier est à ce jour le placement qui rap- porte le plus. Le rendement locatif moyen est de 2 % à 5 % selon le spécialiste de l’estimation im- mobilière Meilleursagents.com. En parallèle, le livret A est plafonné à 0,5 %, les fonds en euros des contrats d’assurance vie en 2019 atteignent les 1,40 % et la Bourse fluctue au gré des crises. L’immobilier s’adosse sur un actif réel, la pierre, et répond à la demande toujours plus croissante de logements dans les grandes agglomérations. Sur le long terme, le marché immobilier est toujours haussier, ce qui en fait la valeur refuge par excel- lence !
2. Quels sont mes objectifs
d’investissement ?
Pour quelle(s) raison(s) souhaitez-vous investir ? Avez-vous besoin d’un complément de revenu ? Voulez-vous défiscaliser ? Avez-vous comme objectif de préparer votre retraite ? En répon- dant à ces questions vous pourrez choisir un bien adapté à votre besoin et adopter la stratégie d’investissement la plus pertinente (investir en résidences gérées, en Pinel, en meublé...).
3. L’immobilier neuf est-il plus
intéressant que l’immobilier ancien ?
Acheter un logement neuf offre de nombreux avantages. Au-delà de frais de notaires réduits, le neuf bénéficie d’une qualité d’une construc- tion pensée selon vos besoins et vos envies, avec des espaces optimisés à la fois confortables, économes en énergie et bénéficiant de solides garanties de construction. Les multiples disposi- tifs fiscaux permettent également de réduire ses impôts, créer un patrimoine immobilier ou pré- parer sa retraite.
4. Quelles sont les rentabilités
moyennes dans l’immobilier neuf ?
En moyenne, la rentabilité locative en immobilier oscille entre 2 % à 5 %(1) selon les villes.
5. Dans quelles villes faut-il investir ?
Le critère essentiel en immobilier est la demande locative. Vous devez donc vous intéresser aux villes qui connaissent une forte augmentation du nombre d’habitants. Les besoins en logement sont, dans ces agglomérations, voués à s’inten- sifier. Il est ensuite essentiel de vérifier si la ville dispose d’un tissu économique et industriel important, ou d’un pôle étudiant dynamique. Il est donc stratégique de se positionner sur des grandes métropoles régionales (Nantes, Lyon, Toulouse...) ou sur des territoires moyens avec beaucoup d’étudiants ou les communes du Grand Paris (Bobigny, Clichy...).
6. Comment réduire mes impôts avec
mon investissement immobilier ?
Si vous investissez dans l’immobilier neuf, vous pouvez opter pour les dispositifs Pinel et Cen- si-Bouvard. Ils vous permettront de bénéficier d’un allégement fiscal important. Si vous achetez dans l’ancien, vous pouvez vous orienter vers le Pinel ancien, sur la loi Malraux ou la loi de défis- calisation sur les Monuments Historiques.
7. Quelle sera ma réduction d’impôt si
j’investis en Pinel ?
La réduction d’impôt est de 12 % si le bien neuf est mis en location durant 6 ans, soit un maximum de 36 000 € sur cette période. Elle est de 18 % si le bien neuf est mis en location durant 9 ans, soit un maximum de 54 000 €. Enfin, la réduction est de 21 % si le bien neuf est mis en location durant 12 ans, soit un maximum de 63 000 €. La défisca- lisation est applicable à l’acquisition de 2 biens par an maximum pour une assiette globale de 300 000 €.
(1) Source : Meilleursagents.com - août 2020 (2) Source : Impots.gouv.fr - août 2020
 14












































































   12   13   14   15   16